Quelles techniques pour recoller ses oreilles sans chirurgie ?

Quelles techniques pour recoller ses oreilles sans chirurgie ?

chirurgie des oreilles

Avoir des oreilles aussi grandes que celles d’un éléphant, des oreilles décollées n’est pas une maladie. Mais cela fait souffrir énormément. La chirurgie esthétique a proposé une solution pour corriger les oreilles décollées : c’est l’otoplastie ou chirurgie des oreilles. En raison de la crainte des douleurs pendant et après l’opération, de la contrainte du port du bandeau après otoplastie, bref des suites opératoires, il n’est parfois pas facile de céder à l’option chirurgicale. Alors, comment recoller les oreilles sans recourir à la chirurgie dans ce cas ?

otoplastie

Surtout pas avec du sparadrap ou de la glue !

Il est vrai que certaines personnes pour cacher leurs oreilles proéminentes, décollées, n’hésitent pas à fixer à l’arrière des oreilles des adhésifs leur permettant de coller le cartilage à la tête. Cette option en plus d’être temporaire, peut aussi vous trahir. Il suffirait que ce soit à un rendez-vous amoureux qui se termine par une caresse dans le cou, et la main remonte vers la tête et à l’arrière des oreilles qui dès lors s’ouvrent comme une parabole lorsque quitte l’adhésif. Vous voilà démasqué !

L’otoplastie avec fils tenseurs

Il s’agit d’une solution moins invasive de recollement chirurgical des oreilles. Cette otoplastie nécessite uniquement de micros-incisions et aucune suture. On l’appelle aussi l’otoplastie sans cicatrices. En plus, le port d’un bandage n’est pas nécessaire après une otoplastie avec fils tenseurs.

Cette intervention présente de nombreux autres avantages. Par exemple, l’inexistence des suites opératoires ce qui veut dire que le patient peut reprendre ses activités le jour-même ; il n’existe aucune trace de chirurgie (incision, bandeau, pansement), pas de saignements, le résultat est immédiat.

L’implant Earfold pour recoller les oreilles

Il s’agit d’un petit implant qui se compose d’alliage, de nickel et de titane que l’on introduit au niveau du pli de l’oreille et qui épouse la forme prédéfinie de l’implant. Le dispositif médical Earfold permet en effet de corriger le décollement du tiers supérieur de l’oreille, lequel résulte le plus souvent d’un défaut de plicature de l’anthélix. C’est donc uniquement le défaut de plicature qui est pris en charge par la technique Earfold.

L’avantage de cette technique, c’est qu’en plus de ne pas impliquer des incisions chirurgicales, elle permet en avance de choisir la forme que l’oreille prendra après la pose de l’implant en fonction de l’importance du décollement auriculaire.

En plus, cet implant peut être utilisé aussi dans le cadre d’une otoplastie de l’enfant, c’est-à-dire à partir de 7 ans.

Son inconvénient c’est qu’il ne traite pas les cas d’hypertrophie de la conque. En outre, contrairement à la chirurgie des oreilles, l’implant n’est pas pris en charge et son coût reste onéreux