FIV Tunisie : Prix Fécondation in vitro

FIV Tunisie : Prix Fécondation in vitro

La FIV en Tunisie ou fécondation in vitro est une technique de procréation médicalement assistée (PMA) qui consiste à faire féconder un ovule et un spermatozoïde en laboratoire plutôt que dans l’utérus.

Si aujourd’hui il est possible d’injecter dans le cytoplasme de l’ovule un seul spermatozoïde, ce qu’on appelle la FIV ICSI (injection intra-cytoplasmique), voire aussi de grossir davantage les spermatozoïdes pour une meilleure sélection ce qu’on appelle FIV IMSI, il faut dire que la FIV classique demeure néanmoins.

fiv tunisie

Donc, malgré cette évolution en technique de PMA les possibilités restent au nombre de 4 : FIV avec sperme du conjoint, FIV avec sperme d’un donneur, FIV avec ovule d’une donneuse et FIV avec ses ovules propres.

Prix FIV Tunisie

Le prix de la FIV en Tunisie doit faire l’objet d’une demande de devis gratuit en ligne. Car le coût de l’intervention dépend uniquement de la méthode choisie. Néanmoins, le tarif de la FIV en tunisie est toujours plus accessible que dans d’autres pays.

Devis FIV Tunisie

Déroulement de la fécondation in vitro

La FIV est une solution au problème de l’infertilité dans un couple (absence de trompes ou trompes bouchées chez la femme, infertilité masculine, etc.). Pour avoir un enfant grâce à cette solution d’assistance à la procréation médicale, plusieurs étapes doivent être parcourues. Les examens médicaux réalisés et le choix de la technique de PMA fait, la suite de l’intervention consistera préalablement à :

  • La stimulation ovarienne

Elle se fait en administrant à la femme un traitement hormonal pour permettra à ses ovaires de se mettre au repos. Le traitement administré est un agoniste de la GnRH. L’objectif de ce traitement c’est aussi de contribuer à l’augmentation du nombre de follicules et à leur contrôle lors de l’ovulation. Ce sont ces injections de gonadotrophines à activité FSH ou LH qui non seulement stimulent les follicules, mais aussi les conduisent à maturation et les aident à produire plusieurs ovocytes. Puis, le déclenchement de l’ovulation se fait par l’injection d’hormone HCG.

  • Le prélèvement des ovocytes

Il se fait 36h après la stimulation hormonale. Le prélèvement des ovocytes mûrs se fait en introduisant une aiguille dans le vagin. L’intervention est réalisée sous anesthésie locale ou sous anesthésie générale parce qu’elle peut être douloureuse. Les ovocytes prélevés sont placés dans un tube avant leur sélection en laboratoire. Quelques heures auparavant, le sperme est prélevé afin d’obtenir les spermatozoïdes qui sont alors conservés.

fiv fécondation in vitro tunisie

  • La fertilisation

Il s’agit de l’étape de la mise en commun des spermatozoïdes qui ont prélevés lors d’une biopsie testiculaire et des ovocytes dans un liquide de culture. Les spermatozoïdes migrent alors naturellement vers l’ovocyte, mais un seul réussira le féconder. 24h après, on obtient les embryons.

  • Le transfert des embryons

Tout au plus 2 embryons peuvent être transférés dans l’utérus 2 ou 4 jours après la fertilisation. Le transfert embryonnaire est indolore. A l’aide d’un cathéter, on dépose l’embryon au fond de l’utérus jusqu’à son implantation.

Suites opératoires FIV

Après le transfert embryonnaire, la femme peut reprendre l’ensemble de ses activités sans inquiétude.
Il est normal que la patiente perde du liquide le jour du transfert de l’embryon ou qu’elle ait des pertes brunes, c’est le sérum utilisé qui en est la cause.
Un traitement à la progestérone par voie vaginale devra être utilisé jusqu’au test de grossesse, et jusqu’au 3ème mois de grossesse si le test est positif. Il en résultera des pertes blanches.

Résultat d’une fécondation in vitro

On évalue le résultat de la FIV en Tunisie  à 23% le pourcentage de chance d’avoir une grossesse par ponction ; et à 26% le pourcentage de grossesse par transfert d’embryon. Tout compte fait, la FIV avec ICSI ou la FIV sans ICSI présente de bons résultats chez des femmes plus jeunes. Demandez le tarif FIV Tunisie.

Complications après une FIV

Il existe quelques complications à la FIV comme à toutes les autres interventions d’ailleurs. L’une de ces complications est l’hyperstimulation qui résulte d’une réponse forte à la stimulation ovarienne. Cette complication est fréquente chez les jeunes patientes, mais aussi chez celles qui souffrent de dystrophie ovarienne.

Cette hyperstimulation se manifeste par une augmentation de la taille des ovaires et un phénomène de rétention d’eau qui, lorsqu’elle est importante, s’accompagne de la décomposition du sang, d’épanchement dans l’abdomen de liquide, etc.
Il existe aussi un risque de grossesse multiple ou grossesse gémellaire ; un risque infectieux en raison de la ponction vaginale des ovaires ; des douleurs abdominales ou des complications plus rares comme un risque d’accident thromboembolique (phlébite, embolie pulmonaire) ou bien encore des risques d’allergie aux médicaments administrés lors de la FIV.