Otoplastie : comment gérer au mieux le post opératoire

Le rétablissement après une otoplastie esthétique est généralement rapide et simple.
Cependant, il faut quelques semaines avant de pouvoir apprécier le résultat final du remodelage de l’oreille, période pendant laquelle il est très important de suivre attentivement les instructions reçues du chirurgien.

Dans la plupart des cas, la procédure de remodelage esthétique de l’oreille est effectuée sous anesthésie locale. Cela signifie que dès les premières heures après l’intervention, le patient se sent en pleine forme et prêt à reprendre son quotidien. Cela est possible à condition d’éviter certains comportements qui pourraient non seulement allonger la durée de la guérison, mais aussi compromettre le résultat esthétique de l’otoplastie. Pour plus de clarté, il est possible de les diviser en différentes périodes :

Un à sept jours après l’opération :

Il est essentiel de maintenir l’anneau appliqué à la fin de l’opération pendant la journée et la nuit, ce qui permet de garder les oreilles, encore très instables, dans la bonne position, en évitant le risque qu’elles soient accidentellement heurtées ou pliées. Les premiers jours, il est normal que la partie opérée soit gonflée et que les oreilles drainent une très petite quantité de liquide : si cela se produit, vous pouvez nettoyer la partie externe de l’oreille avec un tampon imbibé de peroxyde d’hydrogène, en vous adressant immédiatement au chirurgien en cas de doute.

Pendant une ou deux semaines :

La bande plus légère, qui a remplacé la première, doit encore être conservée de jour comme de nuit, pour couvrir complètement les oreilles et les protéger lorsqu’elles se consolident dans la bonne position.
Pendant cette période, même les incisions doivent guérir correctement, il est important de ne pas toucher ou frotter excessivement les oreilles, que ce soit intentionnellement ou accidentellement, afin de ne pas les endommager, ce qui retarderait la guérison.
Il peut être utile de porter des vêtements boutonnés, afin de ne pas avoir à se soucier de la manière de les mettre et de les enlever.
Le gonflement est normal pendant le processus de récupération, il peut être minimisé en gardant la tête élevée par au moins une paire d’oreillers pendant le sommeil, et en évitant de se pencher pendant la journée, ce qui pourrait également augmenter le risque de saignement.

Pendant environ un mois :

Le pansement protecteur est maintenu pendant la nuit, mais peut être évité pendant la journée, en faisant attention à ne pas s’exposer au risque de traumatisme accidentel. Il est conseillé de faire des mouvements doux et, si possible, de dormir sur le dos, sans exercer de pression sur les oreilles.
Il est très important de continuer à fumer et à inhaler la fumée secondaire, car la cicatrisation des plaies peut être retardée ou entravée.
Les fines incisions pratiquées pour l’otoplastie peuvent commencer à démanger, c’est généralement un signe positif qu’elles cicatrisent, bien sûr, il faut éviter de les gratter complètement. Si les démangeaisons s’accompagnent de rougeurs, d’une fuite de liquide ou d’une sensation de chaleur, vérifiez immédiatement pour éviter la présence d’une infection.
En prenant le plus grand soin de vos blessures, vous vous assurez que, lorsqu’elles seront complètement guéries, les cicatrices apparaîtront claires, fines et presque invisibles, en tenant compte également du fait qu’elles se trouveront dans des zones cachées par les plis naturels de l’oreille.

Pendant au moins deux mois :

N’oubliez pas que les oreilles peuvent être partiellement engourdies et qu’il est possible de les brûler pendant l’exposition au soleil, en utilisant un sèche-cheveux, en appliquant des comprimés de glace les premiers jours sans s’en rendre compte.
Il convient donc d’éviter autant que possible l’exposition prolongée au soleil et les températures extrêmes.

Devis Gratuit