Botox ou acide hyaluronique ?

Botox ou acide hyaluronique ?

botox tunisie

Alors que le rajeunissement du visage était l’œuvre de la chirurgie esthétique qui s’appuyait sur des interventions comme le lifting cervico-facial pour corriger les imperfections causées par le vieillissement sur le visage, en l’occurrence les rides, le relâchement de la peau, etc., la médecine esthétique a développé des techniques non invasives de rajeunissement facial.

L’injection de Botox et l’injection d’acide hyaluronique font partie de ces techniques. Mais laquelle entre le Botox ou l’acide hyaluronique faut-il choisir ? Quelles sont leurs indications respectives ?

Ce que le Botox et l’acide hyaluronique ont en commun

Bien que le Botox et l’acide hyaluronique aient en commun le rajeunissement du visage sans chirurgie, leurs indications thérapeutiques sont néanmoins très distinctes.

En effet, le Botox servira à « défroisser » les rides, tandis que l’acide hyaluronique aidera au comblement des volumes.

L’autre point commun entre le Botox et l’acide hyaluronique c’est qu’ils ont tous les deux un effet temporaire. Il s’agit en effet de produits résorbables dont les effets après 5 ou 6 mois pour le Botox, et après 1 ou 2 ans pour l’acide hyaluronique, s’estompent.

A quoi sert le Botox ?

Le Botox est principalement indiqué pour le traitement des rides du visage. En injectant du Botox dans les muscles du visage, cela permet de traiter les rides du lion, les rides du front et les rides de la patte d’oie. L’injection de Botox aide alors au lissage des rides.

La toxine botulique permet de relaxer le muscle. Elle a un effet inhibiteur sur la production d’acétylcholine, d’où la paralysie temporaire des nerfs en cause de l’apparition des rides d’expression.

Quelles sont les indications de l’acide hyaluronique ?

Présent naturellement dans l’organisme, l’acide hyaluronique que l’on retrouve dans le cartilage, l’œil, les articulations, voit sa production diminuer au fil des ans, ce qui explique entre autres, l’amincissement de la peau, de même qu’une perte de volume. La peau en devenant plus fine, entraîne l’apparition des rides. Or, l’injection d’acide hyaluronique qui peut être de forme réticulée ou non réticulée, permet de restaurer le volume originel.

C’est pourquoi on dit de cette substance de synthèse biodégradable qu’il est un produit de comblement. Il a un effet volumateur, et c’est pourquoi il est utilisé pour le comblement des rides du sillon nasogénien, de même qu’on s’en servira pour redessiner l’ovale du visage, pour restaurer le volume des pommettes, pour atténuer  les rides autour de la bouche, pour pulper les lèvres, etc.

Autres différences entre le Botox et l’acide hyaluronique

L’injection de la toxine botulique se fait dans le muscle, tandis que l’injection d’acide hyaluronique est réalisée au niveau de la graisse sous-cutanée.

Par ailleurs, le Botox servira à corriger les imperfections du haut du visage, alors que l’acide hyaluronique corrigera les imperfections du bas du visage.