Tout savoir sur la chirurgie d’augmentation de fesses

Tout savoir sur la chirurgie d’augmentation de fesses

Augmentation fesses

L’augmentation des fesses appelée aussi « Glutéoplastie » est une intervention esthétique destinée à l’augmentation du volume des fesses. Elle est  particulièrement,  sollicitée par les femmes souhaitant avoir des fesses “pulpeuses” ou cherchant à restaurer une courbure absente.

Consultation avant l’augmentation des fesses

Lors du premier entretien, le chirurgien plasticien pose à la patiente plusieurs questions pour bien connaître ses souhaits. Puis il lui explique le choix de l’incision et le mode d’insertion  de l’implant.

Les interventions pour une augmentation des fesses

  • Le lipofilling

L’augmentation des fesses par un lipofilling est  indiquée aux patients ayant suffisamment de graisse dans certaines zones du corps soit la quantité suffisante pour être injectée au niveau des fesses.

Le principe de cette intervention est simple. Il consiste à enlever la réserve graisseuse à l’aide d’une lipoaspiration  et à la réinjecter  au niveau du volume fessier après l’avoir parfaitement purifiée. Une  partie de la graisse injectée sera absorbée mais, la quantité restante offre un volume définitif qui sera amélioré en fonction des différentes fluctuations du poids de la patiente.

  • Les implants fessiers

Cette méthode  est destinée  aux patient(e)s minces, qui songent à  une augmentation plus importante du volume des fesses.

Pour la mise en place d’un implant fessier,  le  chirurgien réalise une incision discrète  au niveau de l’os coccygien appelé aussi le sillon inter-fessier. Il insère ensuite,  la prothèse à travers cette loge et la fixe soigneusement  entre les muscles pour obtenir  un résultat très naturel. À l’étape qui suit,   il utilise un  fil soluble pour   suturer toutes les couches de la  peau. L’intervention s’achève par la  suture de l’incision et par la pose de deux drains. Ces derniers servent à évacuer les suintements et les sangs. Ils seront enlevés le lendemain de l’intervention.

La paroi d’un implant fessier est formée un gel en silicone très cohésif qui ne risque pas de s’écouler dans le corps même après une fissure. L’implant fessier est plus résistant que la prothèse mammaire.  Il s’adapte  à la forme du corps et offre un aspect très naturel. Le chirurgien esthétique choisit la taille de  prothèse en fonction de la morphologie de la patiente.

Porter une  contention post-opératoire est indispensable pour que  la prothèse reste fixe  ne change pas d’emplacement.

Suites opératoires augmentation des fessiers

Le lipofilling n’induit pas généralement des douleurs très importantes. Mais, la gêne intervient surtout lors de la position assise. Car il faut  faire très attention à ne pas  affaisser la prothèse.

Un œdème et des ecchymoses  atteignent la zone traitée les premières  semaines après l’intervention.

Il faut attendre trois  semaines pour reprendre l’activité quotidienne normale.

L’activité sportive peut être reprise après trois mois.

Résultat augmentation des fesses

Le résultat final d’une augmentation des fesses est visible après trois mois. C’est le temps nécessaire pour que   l’œdème disparaisse complètement et pour que la peau prenne la nouvelle forme.

 

Comments are closed.